Qu’est-ce qu’une passion?

‘‘Une autre conception de la liberté commençait à faire son chemin dans ma conscience, loin derrière la surface. C’était la liberté de suivre mon projet de vie avec tous les engagements que je pourrais remplir.

Et, en même temps, je permettais aux forces créatrices de la vie de m’envahir sans aucun contrôle de ma part, sans faire d’efforts pour que « ça marche ».

Comme je devais l’apprendre avec le temps, c’est une manière de fonctionner beaucoup plus puissante que d’essayer de tout contrôler. »

– Joseph Jaworski

Comment définir la passion? Selon le dictionnaire Petit Robert, elle est « une vive inclination vers un objet que l’on poursuit, auquel on s’attache de toutes ses forces. »

Elle se distingue par une forte intensité émotive. Ses effets sur le passionné sont multiples: elle donne une sensation de vivre en plénitude, jusqu’à se sentir survolté. Elle produit chez lui un effet d’excitation des plus fébriles. Elle le pousse à concentrer tous ses efforts sur l’objet de son attachement. Elle le porte à oublier le train-train quotidien, ses soucis, ses relations humaines.
Joseph Campbell poussait ses étudiants inquiets de leur avenir à poursuivre l’objet de leur exaltation, c’est-à-dire la passion de leur vie.

Si vous le faites, vous vous trouverez à suivre la voie qui a toujours été là au fond de vous-mêmes. Et la vie que vous êtes appelés à vivre, c’est celle que vous vivez à ce moment-ci.

Quelle que soit votre situation, si vous suivez votre passion, vous jouirez d’un renouveau d’être et d’une vie exaltante.

Qui suit sa passion ne pourra rater sa vie!

Citation de Charlie Chaplin

« J’ai pardonné des erreurs presque impardonnables, j’ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et oublié des personnes inoubliables.
J’ai agi par impulsion, j’ai été déçu par des gens que j’en croyais incapables, mais j’ai déçu des gens aussi.
J’ai tenu quelqu’un dans mes bras pour le protéger.
Je me suis fait des amis éternels.
J’ai ri quand il ne le fallait pas.
J’ai aimé et je l’ai été en retour, mais j’ai aussi été repoussé.
J’ai été aimé et je n’ai pas su aimer.
J’ai crié et sauté de tant de joies, j’ai vécu d’amour et fait des promesses éternelles, mais je me suis brisé le coeur, tant de fois!
J’ai pleuré en écoutant de la musique ou en regardant des photos.
J’ai téléphoné juste pour entendre une voix, je suis déjà tombé amoureux d’un sourire.
J’ai déjà cru mourir par tant de nostalgie.
J’ai eu peur de perdre quelqu’un de très spécial (que j’ai fini par perdre)………
Mais j’ai survécu!
Et je vis encore!
Et la vie, je ne m’en lasse pas …………
Et toi non plus tu ne devrais pas t’en lasser. Vis!!!
Ce qui est vraiment bon, c’est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant…..parce que le monde appartient à celui qui ose!
La vie est beaucoup trop belle pour être insignifiante! »

Suzanne Rudolphe
Psychosociologue, hypnothérapeute certifiée, thérapeute et formatrice

Partager cet article:

Poster un Commentaire

avatar