La profession de psychosociologue

Un psychosociologue détient un baccalauréat dans une université reconnue et fait partie des carrières en sciences humaines:

  • Un praticien de la psychologie sociale; 
  • Un spécialiste des sciences humaines.
  • Un thérapeute.

Il fait de la consultation sur les questions relatives aux:

  • Communications;
  • Problèmes psychosociaux;
  • Relations humaines;
  • Gestion des conflits;
  • Résolution de problèmes; 
  • Recherche de consensus;
  • Travail d’équipe. 

Il utilise une palette d’outils riches en nuances:

  • Les techniques de relation d’aide;
  • Les techniques de coaching;
  • Les techniques conseil;
  • Les techniques de résolutions de problèmes;
  • Les techniques de communication;
  • Les techniques d’entrevue;
  • Les techniques d’enquêtes;
  • Analyse de solution de problèmes psychologiques;
  • Analyse de besoins de formation;
  • Analyse de contenu à l’étude de cas;
  • Analyse les résultats de recherche et de sondages en fonction de la problématique traitée;
  • Politiques et plans de communication (conçoit et applique)
  • Formation sur mesure; 
  • La médiation;
  • L’animation;
  • L’analyse;
  • Le feedback; 
  • Les technologies du dialogue collectif (appréciation positive, espace ouvert, future search, world cafe, etc.)

Il intervient auprès des individus aux prises avec des problèmes fonctionnels ou humains et vivant en interaction dans leur contexte psychosocial, socio-politique et économique, en vue de favoriser, par une approche multidimensionnelle, des changements dans leurs objectifs et dans leur fonctionnement, afin de facilité la résolution des problèmes en cause. Développement des compétences personnelles, relationnelles et corporatives.

Il pratique la psychologie des faits sociaux, c’est-à-dire qu’il étudie le rapport entre les faits psychiques et les faits sociaux et est concerné par le développement humain et social.  Il pratique la recherche scientifique afin de mieux  comprendre le problème en question et être en mesure de proposer des solutions viables. 

L’approche psychosociologique

La psychosociologie est un champ disciplinaire centré sur les interactions humaines. Ce domaine s’intéresse à l’accompagnement du changement humain dans une perspective intégrale et évolutive où les dimensions intrapersonnelles, interpersonnelles, transdisciplinaires et systémiques demeurent toujours indissociables. 

L’importance des 3 dimensions:

  • Intrapersonnelle (ou psychologique) : l’individu;
  • Interpersonnelle : les individus en interaction;
  • Organisationnelle : le contexte et la structure (formelle et informelle) dans lesquels ces individus évoluent.

Elle prend l’homme pour objet d’étude en tant qu’être inséré dans un système de relations interindividuelles et sociales. Elle est une discipline charnière entre la psychologie et la sociologie et naît d’une insatisfaction théorique et pratique. Selon elle, la dimension psychique et la dimension sociale ne peuvent être dissociées si l’on veut rendre compte de l’intégralité des conduites humaines.

L’intervention psychosociologique (Humaniste)

L’intervention psychosociologique est centrée à la fois sur la personne en situation, sur les processus et sur la relation. C’est une pratique d’accompagnement qui vise le développement des personnes, de leur conscience, leur autonomisation et leur responsabilisation. Par le biais d’une relation de coopération avec les acteurs, elle s’appuie sur la potentialité et l’émergence d’une intelligence collective plutôt que sur la pathologie, le diagnostic et la restauration. Une telle pratique exige ainsi de pouvoir s’appuyer sur ce qui tente d’émerger dans l’expérience vécue et non uniquement sur des théories ou des techniques.

Le cadre appréciatif

Le cadre appréciatif mise sur les ressources individuelles et collectives, sur l’appréciation de ce qui va déjà bien (et de ce qui a déjà bien été) et pourquoi, afin d’amener les participants à percevoir plus largement la situation, à leur (re)donner accès à un ensemble de capacités et de moyens. Ceux-ci constituent des leviers pour se déplacer de l’histoire du passé et du présent, vers une histoire permettant d’imaginer le futur souhaité des relations.

note: Jacques Salomé est un psychosociologue célèbre.

Références : Repère et UQAR.

Partager cette page: